Fiche d’information #35a) Budgets de formation et de promotion

Niveau 5

Élément : Renforcement des capacités et des ressources

Résultat 35: L’organisation dispose des capacités et des ressources suffisantes pour atteindre les résultats de chaque élément du niveau 5.

Indicateur 35a) : L’organisation a prévu un budget pour la formation à l’interne sur l’éthique des affaires et l’éthique sociale et pour la promotion à l’externe des droits de la personne.

Mesures possibles et sources de données :

  • Nombre de séances de formation sur l’éthique sociale.
  • Nombre de séances, de tables rondes et de séminaires de sensibilisation sur les droits de la personne.
  • Fonds pour le parrainage d’activités de promotion.

Description de l’indicateur

L'organisation veut aller au-delà de ses obligations légales et adopter une conduite exemplaire qui dépasse ses intérêts économiques et commerciaux. Elle informe ses employés des valeurs et des principes auxquels elle adhère et s’assure qu’ils les respectent. Elle affiche son engagement en organisant des activités de promotion et d'avancement des droits de la personne à l'externe. Elle devient un vecteur des droits de la personne et de l'équité en matière d'emploi pour la société qui l'entoure. Dans un contexte de secteur public, l'organisation joue un rôle de facilitatrice en identifiant les initiatives gouvernementales existantes et les mesures d'incitation permettant d'encourager une bonne éthique d'affaires et une bonne éthique sociale.

Au niveau 4, l'organisation a mis sur pied de la formation sur les nouvelles tendances en matière de droits de la personne. Elle a investi des ressources pour communiquer son engagement et développer un réseau externe qui partage ses intérêts. Au niveau 5, elle cherche à se dépasser constamment. Ce faisant, elle s’assure d’avoir les ressources pour former son personnel sur l'éthique des affaires et pour participer à des activités externes de promotion des droits de la personne.

Par exemple, l’organisation peut poser des gestes tangibles en parrainant financièrement des activités qui font la promotion des valeurs qu’elle  partage et en encourageant la participation de ses employés à ces activités. Elle peut également soutenir d’autres membres de son réseau externe dans l’organisation de telles activités, en fournissant du personnel, du soutien financier, technique ou logistique, une bourse, etc.

Approche suggérée

Chaque année, les organisations décident comment tirer le meilleur parti du budget qu'elles ont pour l'année. En période de difficultés économiques, les budgets peuvent être coupés et il faut faire des choix difficiles. Souvent, les questions plus larges concernant les droits de la personne et la responsabilité sociale sont alors mises de coté. Cela ne signifie pas pour autant que des initiatives ne peuvent pas être mises en place. Cela demande plutôt une bonne réflexion stratégique et de la créativité afin d'évaluer quelles initiatives devraient être principalement mises en œuvre. Pour y arriver, l’organisation peut :

  • Analyser la rentabilité de  sa responsabilité corporative : Le Modèle de maturité pour les droits de la personne peut faciliter cette tâche.
  • Intégrer des objectifs plus larges de droits de la personne dans ses plans d'affaires et ses budgets : En identifiant au début de son  cycle de planification  les résultats escomptés en matière de formation et de promotion sur les droits de la personne, l'organisation intègre sa stratégie dans sa planification régulière et dans ses cycles budgétaires plutôt que de considérer les initiatives de droits de la personne comme des projets secondaires.
  • Mettre de côté un budget central ou par secteur pour des initiatives touchant les droits de la personne ou la responsabilité sociale : En mettant de côté des fonds et en les rendant accessibles à tous, les secteurs d'activités sont plus enclins à participer à la promotion globale des droits de la personne. L'organisation peut décider d'administrer un budget central ou d'allouer des fonds pour la formation dans chacun de ses secteurs au cours d'un même exercice financier.
  • Consacrer plus de temps que d'argent sur l'engagement des intervenants : Il n’est pas toujours nécessaire de mettre en place de grands événements ou de dépenser de grosses sommes sur la communication pour avoir un impact. Les groupes de réseautage, les médias sociaux, les communiqués de presse et les documents d’information peuvent générer de bons résultats dans la promotion des intentions de l’organisation en matière de droits de la personne.
  • Cibler stratégiquement sa participation à la formation et aux conférences : Au moment de choisir les possibilités de formation et d'apprentissage qu'elle offrira au personnel, l’organisation peut déterminer s'il y a des organisations ayant les mêmes intérêts qui pourraient partager les coûts de formation ou de parrainage d’événements promotionnels. Une organisation peut également choisir de travailler avec des entreprises/organisations  qui partagent le même esprit d’inclusion et de protection des droits de la personne.

Pratiques prometteuses

  • Participation à un forum sur l’éthique des affaires : Plusieurs organisations partagent leurs expériences par rapport aux enjeux reliés à l’éthique des affaires. Elles participent ou parrainent des forums de discussion ou de formation sur l’impact des activités d’affaires dans les collectivités.
  • Motiver les employés à travailler à la réalisation des objectifs de l’organisation : Une organisation a décidé d’allouer un pourcentage des profits de l’organisation à un fonds des droits de la personne dédié à financer un éventail d’initiatives. Le pourcentage augmente à mesure que les profits augmentent. Cette approche permet à tous ceux qui travaillent à la réussite de l’entreprise de comprendre comment ils contribuent à la promotion des droits de la personne.

Outils et liens utiles

Code de valeurs et d'éthique de la fonction publique - Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Public Policy for Corporate Social Responsibility - Djordjija Petkoski and Nigel Twose  (Disponible en anglais seulement)

L’éthique dans une organisation - Proposition d’analyse pour la qualité sociale et environnementale en entreprise - Euromed Marseille

Responsabilité sociale des entreprises - Industrie Canada

Documents de référence

La Commission canadienne des droits de la personne

Loi sur l’équité en matière d’emploi

Loi canadienne sur les droits de la personne

Date modified: