Le resect des droits de la personne au travail présente un fort intérêt commercial

OTTAWA Le 15 février 2012 Le Modèle de maturité pour les droits de la personne est à présent disponible. Il s’agit d’un outil développé pour aider les organisations à favoriser l’égalité et le respect en milieu de travail. Aujourd’hui, la Commission canadienne des droits de la personne a officiellement lancé une nouvelle application en ligne du Modèle de maturité sur son site Web.

Le Modèle de maturité est le résultat d’une initiative commune de la Commission et de plusieurs organisations des secteurs privé et public, avec la participation de représentants syndicaux. Le Modèle a bénéficié des conseils et de l’appui de toutes ces parties qui ont servi de forum pour son perfectionnement et son amélioration permanente.

« Il y a un argument commercial très fort en faveur du respect des droits de la personne en milieu de travail », expliqueDavid Langtry, président intérimaire de la Commission canadienne des droits de la personne. « Le Modèle de maturité permet aux employeurs de personnaliser leur approche pour créer et maintenir un milieu  positif tout en l’adaptant  aux besoins spécifiques de leur organisation. »

« Le Modèle de maturité pour les droits de la personne dresse un portrait clair de ce qu'est une culture des droits de la personne et de ce que doit faire une organisation pour l'adopter », déclare Nadine Hakim, spécialiste, Équité et diversité en matière d’emploi, Financement agricole Canada. « Ses atouts les plus importants sont la flexibilité et la capacité d’adaptation. »Financement agricole Canada fait partie des organisations qui utilisent maintenant le Modèle de maturité pour les droits de la personne.

Grâce à l’application en ligne du Modèle de maturité, les employeurs peuvent évaluer eux-mêmes leur niveau de maturité en matière de droits de la personne, identifier les écarts et établir des plans d’action pour y remédier. Cet outil est disponible gratuitement pour toutes les organisations. Pour obtenir plus de renseignements et commencer à utiliser le système en ligne, consultez le site Web www.mmdp-hrmm.ca.

– 30 –

Informations pour les médias :

David Gollob, directeur des Communications

Commission canadienne des droits de la personne

613-943-9118

Date modified: